Professeurs
des dojos Matsukazé

Christophe Brossaud

3ème Dan UFA

IMG-20210902-WA0002.jpg

J’ai découvert l’aïkido en accompagnant un ami de collège 1984, j’avais 13 ans.

6 ans plus tard, mon professeur (José CAEIRO) me présente au 1er dan (shodan)et je poursuis son enseignement jusqu’en 1992.

Puis je reprends la pratique  à Mérignac  dans le dojo de Bernard Boirie. J’ai aussi eu la chance de pouvoir pratiquer l’aïkido au Japon dans les dojos du maître Yasuno Sensei, 8 ème dan Aïkikai, grâce à Ludovic Caudéran son élève depuis plus de 15 ans.

Depuis son retour du Japon, j’ai choisi de suivre l’enseignement de Ludovic Caudéran chez qui j’ai trouvé une pratique d’une intensité martiale basée sur des principes fondamentaux et des mouvements naturels.

Simone Nogueira

4ème Dan UFA

IMG_20210905_164636.jpg

J'ai découvert et débuté l’Aïkido en septembre 1996 grâce à une amie. J'ai suivi de nombreuses années la pratique assidue de l’enseignement de

Bernard Boirie 7ème Dan. J'ai assisté également à de nombreux stages nationaux menés par C.Tissier, F.Noël, PH. Leon, I.Lecoq, B. Zanotti et L.Caudéran. À compter de 2015 grâce à mon premier professeur Bernard Boirie et Ludovic Caudéran, j'ai eu l’opportunité de découvrir lors de différents stages en France et en Europe l’enseignement de Yasuno Masatoshi Sensei 8ème Dan Aikikai. 2015 sera un tournant dans ma pratique de l’Aïkido puisque je me rendrai à plusieurs reprises au Japon afin d’y suivre sur place l’enseignement de Yasuno Sensei dans ses dojos à Tokyo. J'ai également pratiqué à l’Aïkikaï et assisté aux cours de grands senseï.

Maintenant j'ai décidé de suivre l’enseignement de Ludovic Caudéran élève direct de maître Yasuno. 

 

Guenaël Anne

3ème Dan UFA

IMG_20210905_164708.jpg

Attiré depuis jeune par la culture et les arts martiaux japonais, j'ai poussé pour la première fois la porte d'un dojo d aïkido en 2005. Je cherchais une activité afin de me canaliser et de me recentrer sur moi-même. Je ne le savais pas encore mais à partir de ce moment l'Aïkido et mon parcours professionnel seront intiment liés. J'ai eu l'opportunité d'apprendre les bases auprès de sensei exigeants (Eric Marchand, Bernard Palmier, Josette Nickels) avec qui j'ai obtenu mon brevet fédéral et mes grades jusqu'au 2ème dan. La connexion entre uke et tori est pour moi une formation continue personnelle et professionnelle m'apportant des outils de gestion des conflits et du changement. C'est maintenant avec Ludovic Caudéran qui m'a emmené jusqu'au 3ème Dan que j'ai choisi de poursuivre mon apprentissage avec pour objectif de retrouver des sensations de travail perçues brièvement lors des visites de senseis japonais en France.